Engagements

Calendrier

  • 01/09/2019 : Ouverture des candidatures 
  • 01/11/2019 : Clôture de la campagne
  • 21/11/2019 : Publications et présentation des « 50 qui feront le social demain ».
  • 01/12/2019 : Lancement du programme.
  • 01/05/2020 : Avec Usbek & Rica, organisation d’un Tribunal des générations futures.
  • Fin juin 2020 : Clôture autour d’une session collective sur le Campus du Groupe UP. 
  • Et on recommence pour la 2ème édition !
Programme 2019/20 (PDF)
pronom, dém. Pluriel de Celui. Le démonstratif « ceux » recouvre l’idée de « celles et ceux » qui feront le social demain sans distinction de genre.
[nuvo] Adj.  Accolé à « social », il renvoit à un modèle et des frontières en question(s).
[sɔsjal] adj. (latin socialis).Toutes les initiatives, actions et innovations qui ont une relation, un impact ou se confrontent avec l’entreprise publique, privée ou relevant l’ESS, mais aussi les collectivités et les institutions. C’est-à-dire tout ce qui concerne le « collectif de travail », le dialogue social, les relations et l’organisation du travail, le management, les relations sociales et sociétales (RSE), l’emploi et la protection sociale.

1 – Modèle financier du dispositif

La candidature sur le site www.socialdemain.fr comme la participation au programme de formation sont entièrement gratuites et reposent sur l’engagement volontaire des candidats. Cette gratuité n’est possible que parce que l’ensemble du dispositif est financé par des partenaires qui s’engagent selon leurs moyens aux côtés de l’organisateur : certains apportent des moyens financiers, d’autres des moyens humains ou logistiques (mise à disposition de salles, relais d’informations, mise en page et impression de documents, prise en charge de frais annexes etc.), certains encore tout simplement donnent de leur temps comme la plupart des membres du Jury. De son côté, NewsTank RH, partenaire presse de la première édition, couvre le dispositif de manière éditoriale et en toute indépendance.

2 – Intérêt et engagement de l‘opérateur

Conceptrice et organisatrice de l’ensemble du dispositif Social demain, Temps Commun est une société privée (SARL au capital de 15 000 Euros immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 834527996 domiciliée au 59 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris), fondée en 2017 par Philippe Campinchi et Denis Maillard qui détiennent chacun 50% des parts. Indépendante de tout groupe financier, de toute démarche partisane, Temps Commun a comme raison d’être d’aider les dirigeants à comprendre et faire face aux impacts des phénomènes sociaux et sociétaux sur les organisations. Temps Commun déclare et garantit à l’ensemble des ses parties prenantes et partenaires sa conformité avec les règles fiscales et sociales.

La création du dispositif Social demain s’inscrit à la fois dans une démarche d’utilité sociale et sociétale et dans la mission de Temps Commun. Celle-ci est d’observer, de comprendre, d’expliquer, de conseiller les organisations et, par conséquent, de favoriser une certaine porosité entre les évolutions sociales, celle des acteurs et les questions que se posent les entreprises ou les institutions. Le développement de Temps Commun suppose donc d’être en capacité d’imaginer et d’accompagner les dispositifs sociaux de demain mais sans instrumentaliser leurs acteurs. C’est l’engagement de Temps Commun dont la garantie est apportée précisément par la variété et la diversité des parcours, des profils et des expériences de toutes celles et ceux qui feront le (nouveau) social demain.

3 – Propriété de la marque Social demain et responsabilité

En tant que concepteur et organisateur du dispositif, Temps Commun est propriétaire de la marque «Ceux qui feront le social demain» qui est enregistrée à l’INPI sous le numéro 4522108. Il en est de même pour le nom de domaine www.socialdemain.fr déposé chez l’hébergeur français Gandi mais également pour l’ensemble des productions matérielles et intellectuelles (études, sondage, rapport d’étonnement etc.).

A ce titre, Temps Commun est responsable devant l’ensemble des Parties prenantes et se charge de la mise en œuvre de l’intégralité du dispositif. Temps Commun est l’opérateur unique et assure à ce titre les missions suivantes :

  • la coordination générale du dispositif ;
  • la gestion des conventions et des accords avec lesdifférents Partenaires ;
  • la gestion du site www.socialdemain.fr et la coordination de l’ensembledes outils de communication ;
  • la préparation de l’ensemble des documents pour les réunions desdifférentes instances ;
  • l’information des différentes Parties prenantes ;
  • le respect du règlement n°2016/679, dit règlement général sur laprotection des données [RGPD] ;
  • l’élaboration du budget de Ceux qui feront le social demain ;
  • la mise en place d’une évaluation ;
  • et plus globalement de toute action ou initiative liée à la réussite de Ceux qui feront le social demain.

4 – Intérêt et engagement des partenaires

Comme cela est précisé dans le règlement intérieur, les partenariats noués à l’occasion de l’organisation de Social demain sont dits « bienveillants » car les organisations partenaires ne peuvent revendiquer aucune exclusivité ou se prévaloir d’une position dominante et que la participation financière ne donne aucun droit particulier. Au-delà des intérêts d’image et éventuellement de repérage de potentiels talents à connaître, à distinguer ou avec qui échanger, les partenaires du dispositif partagent les mêmes préoccupations sur l’avenir du social ; c’est pourquoi ils s’engagent à rendre visible le projet et à orienter des candidats. Là encore, c’est le nombre, la variété et la diversité de ces partenaires qui assurent l’équilibre, l’indépendance et la réussite du dispositif.

5 – Confidentialité et utilisation des données collectées

Deux types de fichiers sont créés pour l’organisation et la réussite de Social demain : le fichier de Temps Commun et celui de Social demain.

1) Le fichier de Temps Commun

Le fichier des personnes directement identifiées par Temps Commun grâce aux données publiques disponibles et collectées sur les réseaux sociaux et le web. Il s’agit là d’un travail de sélection puis de compilation. Ce fichier respecte scrupuleusement les obligations du RGPD et ne peut être ni cédé ni vendu à quiconque.

2) Le fichier Social demain

Le fichier est constitué par l’ensemble des candidatures recueillies sur le site qui respecte scrupuleusement les obligations du RGPD et sur lequel les candidats qui le souhaitent ont un droit absolu d’accès aux informations les concernant et de rectification de celles-ci. Ce fichier ne peut être ni vendu ni cédé à quiconque et ne peut donner lieu à aucune opération commerciale ; les candidats reçoivent la lettre d’information de Social demain à laquelle ils peuvent se désabonner s’ils le souhaitent. Ce fichier est communiqué aux seuls membres du Jury qui, selon les procédures indiquées dans le règlement intérieur, s’appuie sur les informations renseignées par les candidats pour choisir les 50 qui seront finalement distingués (cette sélection donne lieu à une publication sans les coordonnées et à la constituions d’un groupe d’échange privé intitulé « La Promo »). Les membres du jury s’engagent à ne pas divulguer, céder ou vendre les informations qui leur sont transmises de cette manière. Ce fichier Social demain servira de base à la création du fichier de la Promo qui s’inscrira scrupuleusement dans la même philosophie.