Règlement

TERMINOLOGIE

Le vocable employé au présent règlement est le suivant :

Dans le titre « CEUX QUI FERONT LE SOCIAL DEMAIN », le démonstratif « CEUX » recouvre l’idée de « CELLES ET CEUX » sans distinction de genre.

« SOCIAL DEMAIN » est l’appellation courante du titre.

Le mot « SOCIAL » désigne les frontières dudit terme. Derrière le mot « SOCIAL » il faut en réalité lire « NOUVEAU SOCIAL ».

Le mot « DISPOSITIF » désigne l’ensemble des étapes qui constituent SOCIAL DEMAIN.

Le mot « ORGANISATEUR » désigne Temps Commun la structure créatrice et gestionnaire de SOCIAL DEMAIN. Temps Commun s’appuie sur un réseau de partenaires et différentes structures comme un comité d’organisation et un conseil pédagogique.

Le mot « PARTENAIRE » désigne une personne morale ou physique qui apporte son soutien (de quelque nature qu’il soit) à SOCIAL DEMAIN.

Le mot « CRITERE » désigne les principes et éléments objectifs auquel on se réfère pour déterminer l’éligibilité au DISPOSITIF.

Le mot « CANDIDAT » ou « CANDIDATE » désigne une personne physique qui postule pour participer à SOCIAL DEMAIN.

Le mot « DOSSIER » désigne l’intégralité des conditions d’éligibilité.

Le mot  « EVALUATEUR » ou « EVALUATRICE » désigne une personne reconnue par ses pairs pour ses compétences qui vérifie les conditions d’éligibilité.

L’expression « GRILLE D’EVALUATION » désigne l’outil de travail mis disposition des INSTRUCTEURS.

Le mot « JURY » désigne le collectif qui valide la liste des 50 jeunes de moins de 35 ans.

Le mot « PROMOTION » ou son abréviation « PROMO’ » désigne la liste des 50.

Le mot « MEMBRE » désigne la personne qui fait partie de la PROMO’.

Le mot « PROGRAMME » désigne le contenu qui est proposé à la PROMO’.

L’expression « PARTIES PRENANTES » désigne les PARTENAIRES, les CANDIDATS et la PROMO’.

Le mot « MEDIATEUR » désigne la personne à saisir en cas de contestation.

TITRE I

ORGANISATION

ARTICLE 1 – RESPONSABILITÉ

Responsable devant l’ensemble des Parties prenantes, indépendant de toute démarche partisane ou de tout groupe financier, Temps Commun se charge de la mise en œuvre de l’intégralité du Dispositif.

Temps Commun est l’opérateur unique et assure à ce titre les missions suivantes :

  • la coordination générale du Dispositif ;
  • la gestion des conventions et des accords avec les différents Partenaires ;
  • la gestion du site www.socialdemain.fr et la coordination de l’ensemble des outils de communication ;
  • la préparation de l’ensemble des documents pour les réunions des différentes instances ;
  • l’information des différents Parties prenantes ;
  • le respect du règlement n°2016/679, dit règlement général sur la protection des données [RGPD] ;
  • l’élaboration du budget ;
  • la mise en place d’une évaluation ;
  • et plus globalement de toute action ou initiative liée à la réussite de Social Demain.

ARTICLE 2 – COMITÉ D’ORGANISATION

Le Comité d’organisation de Social Demain a pour mission de contribuer à :

  • la définition des objectifs du projet et de ses grands principes ;
  • la dynamique partenariale ;
  • l’organisation du calendrier annuel ;
  • la gestion des synergies entre les différentes étapes ;
  • la communication générale ;
  • l’élaboration et validation du règlement ;
  • l’évaluation de chaque édition ;
  • et d’un point de vue général d’organiser sous tous ses aspects le pilotage global de Social Demain.

Le Comité d’organisation est composé par Temps Commun. Il intègre des personnes parmi les Parties prenantes qui souhaitent s’investir et soutenir activement le Dispositif.

ARTICLE 3 – RECOURS ET MÉDIATEUR

Toute décision pour être contestée doit, dans un première phase, être motivée et être adressée par E-mail à Temps Commun.

Elle peut ensuite être adressée par E-mail au Médiateur de Social Demain [mediateur@socialdemain.fr].

ARTICLE 4 – ÉDITION EDITION ANNUELLE

Le Dispositif Social Demain est annuel. Chaque année, Temps Commun et son collectif de Partenaires, définit l’angle particulier de l’édition et actualise son règlement.

ARTICLE 5 – PARTENARIAT BIENVEILLANT

Le Partenaire s’implique et soutient Social Demain. Il apporte son image, son réseau, des moyens humains, financiers ou matériels.

Le Partenaire ne revendique aucune exclusivité ou hégémonie, sa participation financière ne donne aucun droit particulier. Les partenaires sont divers mais qualifiés de “bienveillants” car même concurrents entre eux, ils acceptent de soutenir le projet et d’en être les promoteurs autour d’un “assemblier” comme Temps Commun.

Les logos des Partenaires sont mentionnées sur les supports de communication en particulier la plaquette présentant les Promos’ et le site.

De nouveaux Partenaires peuvent venir renforcer le Dispositif en cours d’édition.

ARTICLE 6 – LES FRONTIÈRES DU « SOCIAL »

Le mot « social »  s’entend comme toutes les initiatives, actions, confrontations, coopérations et innovations qui ont une relation, et un impact avec l’entreprise – qu’elle soit publique, privée ou relevant de l’économie sociale et solidaire (ESS) –, les collectivités et les institutions, c’est-à-dire toutes organisations comprises comme « collectif de travail » : il s’agit d’une définition du « social » qui se limite au domaine du dialogue social, des relations et de l’organisation du travail, du management, des relations sociales et sociétales (RSE), de l’emploi et de la protection sociale, de l’insertion professionnelle, du syndicalisme, du mouvement social et de l’engagement politique, de la justice sociale et climatique, du  conseil, de l’expertise, droit social, etc.

ARTICLE 7 – LA CARTOGRAPHIE

La première étape de Social Demain consiste à réaliser une cartographie des jeunes de moins de 35 ans qui s’intéressent à cette question.

Pour chaque édition cette phase se structure de la façon suivante :

  • Le recensement le plus large possible ;
  • L’ouverture du formulaire de candidatures le 1° mai avec une clôture le 15 octobre;
  • L’instruction, entre le 15 octobre et 15 novembre, des dossiers avec a minima une double lecture ;
  • La sélection de 50 jeunes acteurs du social par un Jury de personnalités du social qui se réunit dans la dernière quinzaine de novembre.

ARTICLE 8 –  LES PUBLICATIONS

La seconde étape est une phase d’analyse qui donne lieu à différentes publications. Cette étape se structure autour de :

  • La création d’un sondage sur la perception des questions sociales par les 18-35 ans.
  • L’édition d’une Note de la Fondation Jean Jaurès présentant les évolutions, les révélations les projets de Ceux qui feront le social demain.
  • La publication d’un rapport d’étonnement publié à la fin de l’année suivant la clôture de la Promo’ Social Demain.
  • Et enfin, la valorisation des membres de chaque promo’ dans différents partenariats medias.

TITRE II

CRITÈRES

ARTICLE 10 – CRITÈRE D’ÂGE

Pour la 3ème édition de Social Demain, les personnes nées après le 31/12/ 1985 sont éligibles.

ARTICLE 11 – CATÉGORIES

Dix « catégories » susceptibles de contribuer au social demain ont été identifiées :

  • « Les Associatifs » : responsables associatifs et d’ONG…
  • « Les Employeurs » : DRH, RRH, DRS, responsables de la RSE, de la QVT, dirigeant(e)s de Scoop, conseiller(es)de la direction…
  • « Les Entrepreneurs » : fondateurs, fondatrices, dirigeant(e) s de start-up à visée sociale, de la social tech ou d’Appli RH, entrepreneurs sociaux…
  • « Les Institutionnels » : membres de l’Inspection du travail, des prud’hommes, du conseil d’Etat, de la Cour des Comptes, de l’IGAS, d’organismes de protection sociale, de la médecine du travail, élèves En3S mais aussi membres du CESE et des CESER…
  • « Les Intermédiaires » : avocat(e)s, coachs, consultant(e) s, expert(e)s, médiatrices et médiateurs…
  • « Les intellectuels » : universitaires économiste, juriste, sociologue, etc.) ou chercheur(e) s sur le social…
  • « Les Personnalités » : essayistes, jeunes plumes, leaders sur les réseaux sociaux ou youtubeurs, artistes, photographes, réalisatrices et réalisateurs, journalistes…
  • « Les Politiques » : responsables politiques et élu(e)s ou conseiller(e)s…
  • « Les représentants »: syndicalistes, élu(e)s du personnel, animateurs et animatrices ou leaders de mouvements et de conflits sociaux…
  • « Et les Autres » : le Dispositif se voulant ouvert aux innovations, cette catégorie se justifie par l’attention portée à tout initiative non encore répertoriée…

ARTICLE 12 – « PROFILS » RECHERCHÉS

Social Demain cherche à connaître et faire reconnaître des personnalités qui :

  • ont déjà réalisé des actions ou produit des innovations dans le domaine social ;
  • commencent à réaliser des actions ou produire des innovations dans le domaine social ;
  • manifestent une appétence et une envie de réaliser des actions ou produire des innovations dans le domaine social.

TITRE III

CANDIDATURES

ARTICLE 13 – MODALITÉS

Les personnalités de moins de 35 ans peuvent être identifié de trois manières :

  • La candidature spontanée. Déposer sa candidature directement sur le site socialdemain.fr : il doit alors répondre à un questionnaire de pré-sélection (en ligne).
  • La candidature repérée. Être repéré par Temps Commun à travers des actions que le candidat a menées, des projets qu’il développe ou par une présence médiatique.
  • La candidature proposée. Être suggéré à Temps Commun par un prescripteur qui peut être l’un des Partenaires de Social Demain ou représentant d’une entreprise, d’une institution ou d’une organisation.

ARTICLE 14 – DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature est disponible sur www.socialdemain.fr. Ce formulaire de candidature comporte différentes demandes de renseignement, certaines obligatoires (O) même si la réponse du Jury est finalement négative, d’autres facultatives (F) mais permettant de mieux saisir le candidat ou la candidate. Enfin il est parfois demandé des pièces justificatives (J).

Il est possible d’accepter plusieurs personnes liées à une même réalisation (des co-fondateurs ou un collectifpar exemple). Aucune restriction de nationalité n’est requise pour être candidat. Mais la ou les réalisations et actions doivent au moins avoir lieu en France (et éventuellement ailleurs).

TITRE IV

INSTRUCTION ET SÉLECTION

ARTICLE 15 – EVALUATION

Toutes les candidatures sont examinées sous forme de dossier. Temps Commun centralise et élimine les dossiers non recevables et répartit les autres auprès d’Instructeurs de manière à ce que chaque dossier est analysé par deux Instructeurs avec des profils et des expériences différentes.

La liste des évaluateurs et évaluatrices est mentionnée sur le site www.socialdemain.fr.

ARTICLE 16  – LE JURY

Afin d’établir la liste finale de Social Demain, Temps Commun est assisté d’un Jury dont les membres examinent les dossiers et donnent leur avis sur la sélection finale.

La liste des membres du Jury et de sa présidence est mentionnée sur le site www.socialdemain.fr.

ARTICLE 17 – LA RECONNAISSANCE

La phase de valorisation est organisée à travers la remise publique de la liste des 50 par le Jury. Cette distinction a lieu en présence des 50 jeunes acteurs du social et des Partenaires. La liste des 50 est communiquée par ordre alphabétique.

TITRE V

PROGRAMME

ARTICLE 18 – LE COMITÉ PÉDAGOGIQUE

Temps Commun est assisté d’un Comité pédagogique pour réfléchir aux thématiques proposées. La composition comité pédagogique et de sa présidence est mentionnée sur le site www.socialdemain.fr

ARTICLE 19 – PARCOURS CHOISIS

Le Programme Social Demain permet de partager leurs expériences et de réfléchir au futur des relations sociales en se confrontant à leurs ainés. Cette étape se structure à travers quatre points :

  1. Une dynamique de formation d’un nouveau genre pour s’étonner, s’interroger, sortir des habitudes et des préjugés : chaque membre regarde le même objet, le « social », sous un angle et un point de vue, à partir d’expériences ou d’actions différentes
  2. Un parcours individualisé souple s’adaptant aux besoins et aux agendas de chaque membre de la Promo’.
  3. Un espace de confrontation avec des personnalités du social, installés, reconnus mais bienveillants et dans une posture de transmission que les membres du programme apprennent à connaître et à challenger.
  4. Des temps de co-réflexion, d’échanges de pratiques et de partage d’expériences (entre pairs).

MasterClasses, Retours d’expériences, séance de Ciné Social Club, Groupes de lectures, Rencontres improbables… Le programme prend des formes variées qui sont exclusivement réservées à la Promo’.

Chaque jeune acteur du social qui le souhaite s’inscrit alors sur une ou plusieurs thématiques qui l’intéressent.

ARTICLE 20 – PARCOURS CONSEILLES

Chaque parcours est rythmé par une série de rencontres animées par Temps Commun selon une méthodologie propre aux groupes de pairs qu’il anime. Ce sont 4 Ateliers de la Promo’ conçus comme des temps de co-réflexion, d’échanges de pratiques et de partage d’expériences (entre pairs). Pour celles et ceux qui ne sont pas à Paris, tous ces rendez-vous sont accessibles en distanciel.

ARTICLE 21 – LES PLUS

Chaque nouvelle Promo’ est abonnée pour 6 mois à différents médias ou publications des partenaires.

ARTICLE 22 – LE RAPPORT D’ETONNEMENT SOCIAL

Elaboration par la Promo’ sous les formes écrites et/ou visuelle d’un Rapport d’étonnement social : les questions et les recommandations qu’une génération adresse aux autres.

TITRE VI

ÉVALUATION

ARTICLE 23 – ÉVALUATION

Temps Commun organisera une évaluation par les Parties prenantes afin de préparer et d’organiser les prochaines éditions.