Critères

Calendrier

  • 01/09/2019 : Ouverture des candidatures 
  • 01/11/2019 : Clôture de la campagne
  • 21/11/2019 : Publications et présentation des « 50 qui feront le social demain ».
  • 01/12/2019 : Lancement du programme.
  • 01/05/2020 : Avec Usbek & Rica, organisation d’un Tribunal des générations futures.
  • Fin juin 2020 : Clôture autour d’une session collective sur le Campus du Groupe UP. 
  • Et on recommence pour la 2ème édition !
Programme 2019/20 (PDF)
pronom, dém. Pluriel de Celui. Le démonstratif « ceux » recouvre l’idée de « celles et ceux » qui feront le social demain sans distinction de genre.
[nuvo] Adj.  Accolé à « social », il renvoit à un modèle et des frontières en question(s).
[sɔsjal] adj. (latin socialis).Toutes les initiatives, actions et innovations qui ont une relation, un impact ou se confrontent avec l’entreprise publique, privée ou relevant l’ESS, mais aussi les collectivités et les institutions. C’est-à-dire tout ce qui concerne le « collectif de travail », le dialogue social, les relations et l’organisation du travail, le management, les relations sociales et sociétales (RSE), l’emploi et la protection sociale.

Pour la 1° édition de Ceux qui feront le social demain, Temps Commun en échange avec les parties prenantes a élaboré des modalités de sélection des candidates et candidats. Le règlement est accessible. 

1 – Eligibilité

Pour la 1° édition de Ceux qui feront le social demain, toutes les personnes nées après le 1er janvier 1984 sont éligibles. Derrières le titre Ceux qui feront le social demain, le Dispositif cherche à connaître et faire reconnaître les Hauts potentiels du social qui :

  • ont déjà réalisé des actions ou produit des innovations dans le domaine social ;
  • commencent à réaliser des actions ou produire des innovations dans le domaine social ;
  • manifestent une appétence et une envie de réaliser des actions ou produire des innovations dans le domaine social.

2 – Identification

La participante ou le participant  peut être identifié de trois manières :

  1. La candidature spontanée. Déposer sa candidature directement sur le site www.socialdemain.fr : il doit alors répondre à un questionnaire de pré-sélection (en ligne) et soumettre le nom de deux référents que Temps Commun interroge pour étayer la candidature et compléter son dossier.
  2. La candidature repérée. Être repéré par Temps Commun à travers des actions que le candidat a menées, des projets qu’il développe ou par une présence médiatique.
  3. La candidature proposée. Être suggéré à Temps Commun par un prescripteur qui peut être l’un des Partenaires de Ceux qui feront le social demain ou représentant d’une entreprise, d’une institution ou d’une organisation.

3 – Dossier de candidature

Le dossier de candidature prend la forme d’un formulaire de candidature avec différentes demandes de renseignement dont la recommandation de 2 référents. Répondre à certaines est obligatoire (O) même si la réponse est négative. D’autres sont facultatives (F) mais peuvent permettre de mieux saisir le candidat. Enfin il est parfois demandé des pièces justificatives (J).

Il est possible d’accepter plusieurs personnes liées à une même réalisation (des co-fondateurs par exemple). Aucune restriction de nationalité n’est requise pour être candidat. Mais La ou les réalisations et actions doivent au moins avoir lieu en France (et éventuellement ailleurs).

4 – Instruction

Toutes les candidatures sont examinées sous forme de dossier. Temps Commun centralise et élimine les dossiers non recevables et répartit les autres auprès d’Instructeurs de manière à ce que chaque dossier soit analysé par deux Instructeurs avec des profils et des expériences différentes.